La grossesse…

Il y a quelques jours (6 jours pour être exacte) j’appris la grossesse de la petite sœur de ma meilleure amie :) (je ne vous raconte pas le choc, je l’ai connu, elle était au CP ou CE1) Du coup, on se mit à parler grossesse, bébé, futurs achats et bien entendu accouchement, je lui demandai comment elle pensé que ca se passerais, ce qu’elle attendais de ce jour, les craintes qu’elle avait… Ce qui me donna envie de discuter avec vous, ici, a ce sujet.

C’est partit ! On remonte le temps, a 6 ans en arrière (pff oui déjà !). Je me souviens de ce jour comme si c’était hier et ca me fait toujours aussi bizarre quand j’y repense, tout les souvenirs de ce jour remonte à la surface, accompagnée d’une grosse pointe de nostalgie. 

 

J’ai eut la chance de vivre une grossesse sans réels soucis (quand je dis sans réels soucis, je parle de soucis grave), comme beaucoup, j’ai eut des courbatures, des remontée acide (moment glam bonjour !), ou encore des incommodités concernant les odeurs, mais mis a part ça rien de plus.

Bref, passons, pour loulou, mon accouchement était prévu le « 20 juillet 2011 », mais aucun signe de travail a l’horizon, on décida donc d’aller tout de même a l’hôpital voir le gynécologue, et celui-ci me dit après examen que pour le moment bébé était bien au chaud malgré qu’on soit à la date prévue d’accouchement et me dit de revenir dans 2 jours. Le lendemain matin à « 7h du matin » (CONTRACTIOOOOON /!\ ALERTE /!\ lol) au bout de 2 heures malgré un bon bain chaud, un spasfon, les exercices de respiration… Rien y fais ! On décida donc malgré ce que le gynécologue nous a dit, de retourner à l’hôpital et surprise le travail avais bel et bien commencé. Je vous passe le détail des longues heures à attendre plier en 4 en attendant l’ouverture du col… Hop ! « 17h », je perds la poche des eaux, on me met en salle d’accouchement, l’anesthésiste arrive pour me poser la péridurale et là…. Me voilà enfin libéré (Libéré, délivré…. Oups pardon, c’était plus fort que moi ^^) « 19h43 » Bébé pointa le bout de son nez, un si beau et si petit bébé… J’avais « 18 ans 1/2 » (oui, le demi a son importance lol) et la, tout s’écroula autour de moi, ma Vision du Monde et de la vie avait changer, j’ai su de suite que ce petit bout si fragile je l’aimerais si fort, que je serait prête a remuer ciel et terre pour lui !

 

2 ans plus tard, me voilà à nouveau à l’hôpital pour mettre au monde la petite sœur :) Tout comme son frère, la grossesse, c’est super bien passé mis a part « un décollement placentaire » tout aller pour le mieux, j’eus à peu près les mêmes maux que pour ma première grossesse. Seul point différent ? « L’accouchement » ! L’accouchement de ma fille est quelque chose qui m’a énormément marqué (Surtout l’après Même s’il y a largement pire, je le sais) « 6h du matin » réveil en fanfare, les contractions sont là et bizarrement, c’est bien la chose dont je ne me souviens le moins a mon plus grand désespoir lol « 30 minute plus tard » elles sont déjà espacé de 3 mn, je réveilles donc le chéri en panique, vite faut y aller !!!! on arrive a « 7h » a l’hôpital (l’hôpital le plus proche, est a 30 mn de chez nous) « 45 mn de monitoring plus tard », on me dit que c’est pour maintenant, mon col est déjà a 9, impossible de faire venir l’anesthésiste, il est trop tard, ce serait trop risqué, pour moi et le bébé, il faut aller en salle d’accouchement, mais là ??? Pas de lit pour m’amener ! Connaissant déjà le chemin, on me dit de commencer à y aller a pied (holala ce fichu couloir qu’est ce que j’ai pu le haïr, il me parut interminable…), j’arrive enfin à la salle d’accouchement, on m’installe, il est « 07h55 » Et la tout s’accélère… « 08h03 », elle est déjà là dans nos bras :D ! Cet accouchement fut vraiment un accouchement éclair, comme la sage-femme me dit avec humour « un peu plus et vous auriez accoucher sur le parking, pour le troisième posé la tante directement sur le parking vous serez sur place » (Heuuu oui, ok, mais je n’en suis pas là hein lol…) Les jours passèrent avec bébé, et les douleurs au ventre ne s’atténuent pas, on décida de me renvoyer en salle afin d’être ausculté et là, ils se rendirent compte que le morceau de placenta qui s’était décoller n’était pas sortie, ce qui m’aura valu une infection de l’utérus, suivit d’un traitement… Malgré ces péripéties, je garde un souvenir merveilleux et gagne la fierté d’avoir accouché sans aide médicale (la péridurale)

 

Et me voilà « 6 ans plus tard », avec mes 2 amours auprès de moi  !

 

Maman ? Future maman ? Comment, c’est passé votre accouchement ? Qu’elle sont les choses qui vous font le plus peur ? N’hésitez pas de partager votre vécu, ou vos petits moments de doute en commentaire, j’adorerais en discuter avec vous :)

En attendant, prenez soin de vous et a bientôt, pour de nouvelles aventures !!!

Bisous.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s